Le mariage d’un majeur en curatelle

En restreignant la liberté d’un majeur en curatelle de se marier, le législateur a souhaité, dans l’intérêt du majeur vulnérable, que le curateur, ou à défaut le juge des tutelles, autorise le projet matrimonial après avoir vérifié, éléments médicaux à l’appui, l’aptitude dudit majeur à donner un consentement éclairé.

Lire la suite sur le site Legavox

Email this to someoneShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn