Le choix du tuteur doit être conforme à son intérêt

Dans le cadre de la mise en place d’une mesure de protection juridique, le majeur protégé peut être amené à exprimer le souhait qu’un de ses proches soit désigné en qualité de curateur ou de tuteur. Cependant, si ce choix n’est pas conforme à l’intérêt du majeur protégé, le juge nommera un mandataire professionnel, appelé mandataire judiciaire à la protection des majeurs (“M.J.P.M.”).

Lire la suite sur le site Legavox

Email this to someoneShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn